Alexandre Pham donne un coup de jeune à l’intérim - Alphyr

Alexandre Pham donne un coup de jeune à l’intérim
Publié le 26 juillet 2019

Alexandre Pham, dirigeant d’Alphyr, a reçu le second prix des Victoires de la croissance. Celui décerné par le jury du concours, composé d’un représentant de chaque partenaire – CroissancePlus, BNP Paribas, KPMG, Le Figaro – et du lauréat 2018, la société Ogury.

 

Lors de la soirée de la remise du prix, le 20 juin, dans l’auditorium Jean d’Ormesson du Figaro, Alexandre Pham, 43 ans commence par une piqûre de rappel. « Vous souvenez-vous du 17 septembre 2018? », lance-t-il. Un demandeur d’emploi de 25 ans, originaire de Picardie, rencontre Emmanuel Macron dans les jardins de l’Élysée. Fraîchement diplômé, il explique au président de la République qu’il cherche un travail depuis des mois. En vain. Le chef de l’État lui répond qu’il lui suffit de traverser la rue pour en trouver un. La repartie a fait le tour des réseaux. Il suggère au jeune homme de déposer son curriculum vitae dans des restaurants ou des hôtels. Mais le jeune homme est horticulteur ! Alexandre Pham, dirigeant d’Alphyr, un groupe de franchise d’agence d’intérim. « C’est symptomatique d’un vrai problème que nous vivons aujourd’hui en France, explique Alexandre Pham. Nous sommes face à un paradoxe: 8,7% de la population active est au chômage. Pourtant, les entreprises ont de plus en plus de mal à recruter les talents.»

 

Le réseau d’agences d’intérim et de recrutement multicanal, avec sa marque MisterTemp’, cherche à accorder plus efficacement demandes et offres d’emploi. Un coup d’accélérateur La société a ainsi dématérialisé le processus de recrutement afin d’éviter aux candidats les files d’attente interminables devant les agences d’intérim. Quelque 428 000 chercheurs d’emploi se sont inscrits sur la plateforme en ligne ces deux dernières armées. La partie administrative, comme la contractualisation, peut également se faire sur écran. Mais « la technologie ne suffit pas pour que cela fonctionne », souligne le chef d’entreprise. Il a souhaité, avec son associé Rémy Sultan, enrichir l’offre numérique. Ils ont implanté 115 agences en France, cinq en Italie et au Canada. Prochainement, en Allemagne. MisterTemp’ a permis à 20000 personnes d’accéder à un emploi temporaire l’année dernière. Ces agences sont gérées par des franchisés, donc des entrepreneurs indépendants. «Et ça change tout, s’exclame Alexandre Pham. Ils se décarcasseront davantage qu’un salarié pour trouver le bon candidat même à la dernière minute. » Les intérimaires disent, quant à eux, apprécier cet accompagnement humain. Créée il y a dix ans « à l’ancienne avec notre argent», rappelle Alexandre Pham, la société a réalisé 160 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et elle emploie désormais 300 salariés. L’entreprise a donné un coup d’accélérateur à son offre numérique en 2017 grâce aux 20 millions d’euros apportés par le fonds d’investissement Montefiore (Le Figaro entrepreneurs du 5 juin).

 

La formule gagnante, qui combine le numérique et l’humain sur le marché de l’intérim, permet à l’entreprise d’afficher une belle croissance. «Je pensais au départ que ce secteur était peu innovant », confie Alexandre Pham. Il se rend compte que ses a priori sont erronés. Alphyr croît de 40 % chaque armée contre 2% en moyenne sur ce marché. Mais cette phase d’ascension présente des obstacles. «Nous entendons trop peu parler des scale-up, déplore Alexandre Pham. Cette phase de croissance peut être difficile car nous devons déconstridre tous les deux ans ce que nous avons construit auparavant. Si nous ne sommes pas capables de muer régulièrement, nous freinerons notre expansion. Les start-up semblent plus glamour ! »

 

Les collaborateurs d’Alphyr ont donc savouré cette Victoire de la croissance ensemble. «Nous nous sommes retrouvés pour célébrer la bonne nouvelle jusqu’à tard dans la nuit, se réjouit le patron. Nous étions fiers du travail accompli et de partager cette victoire collective

 

Source : Le Figaro

Tchat
On vous rappelle
Demande d'informations
Demandez notre plaquette