Des laboratoires pharmaceutiques à l’entrepreneuriat dans les ressources humaines : Edwige Gérard, franchisée Vitalis Médical Besançon et Dijon - Alphyr

Des laboratoires pharmaceutiques à l’entrepreneuriat dans les ressources humaines : Edwige Gérard, franchisée Vitalis Médical Besançon et Dijon
Publié le 09 octobre 2019

En 2017, Edwige Gerard ouvrait son agence de recrutement Vitalis Médical à Besançon, spécialisée dans le recrutement en intérim, vacation et CDI, dans les domaines du paramédical, médical et du social. Possédant une bonne connaissance de la région et de ses acteurs locaux, elle vient d’ouvrir une agence voisine à Dijon qui connait un début très prometteur.

 

Un parcours atypique pour une reconversion réussie avec la franchise Vitalis Médical 

Chimiste de formation, Edwige évolue dans l’univers des laboratoires de recherches pharmaceutiques durant sa première partie de carrière et se reconvertit dans les ressources humaines. La carrière d’Edwige prend un tournant décisif lorsqu’elle décide de quitter les grands cabinets de recrutement où elle exerce pour se tourner vers une structure de taille plus réduite. Elle souhaite faire partie d’un groupe qui place l’humain au centre de ses priorités. Elle suit le programme général de management de l’EM LYON et entend le message encourageant de l’école « Early Makers » qui lui permet de révéler sa fibre entrepreneuriale et de conforter ses ambitions professionnelles.

« Créer ma propre agence de travail temporaire a été le résultat de ce parcours. Via cette autonomie, il m’est possible d’allier rentabilité tout en privilégiant le contact humain, le relationnel et la satisfaction des candidats et des clients ».

Edwige Gerard et son équipe ont reçu 5 distinctions lors de la convention annuelle du Groupe Alphyr à Rome. Ces prix ont mis en lumière la qualité du contact client délivrée par l’agence de Besançon et ont récompensé son lancement réussi.

L’ouverture d’une deuxième agence pour couvrir le secteur médical dijonnais en tension

Avec l’ouverture d’une nouvelle agence à Dijon, Edwige relève le défi d’une couverture globale de la Bourgogne. Edwige Gérard témoigne : « J’ai ouvert mon premier cabinet il y a 2 ans à Besançon. Et rapidement, j’ai renforcé mes contacts auprès des établissements de santé locaux. Et j’ai été contacté par des établissements de Dijon et son agglomération. J’y ai vu une opportunité, d’autant plus que la région est touchée par la pénurie de professionnels de la santé ». C’est l’ensemble du secteur médical qui est en tension à Dijon.

De nombreux professionnels partent en retraite et peu, voire pas, de candidats pour les remplacer. C’est notamment le cas pour les médecins généralistes ou spécialistes (anesthésistes, cardiologue, pneumologue etc.). Du côté des aide-soignant(e)s et des infirmier(e)s, le principal frein réside dans l’attractivité du métier (les inscriptions dans les écoles baissent chaque année) et une demande de mobilité sur des établissements éloignés des grandes villes.

Edwige Gérard précise « Nous sommes confrontés à une situation délicate dans le secteur de la santé. Nous faisons face à des départs en retraite massifs mais personne pour les remplacer. Nous arrivons à des situations délicates, notamment sur des médecins qui peuvent partir en retraite mais continuent d’exercer jusqu’à l’âge de 75 ans car ils ne peuvent pas laisser leur cabinet sans remplaçant. Et la proximité avec la Suisse, pour des établissements frontaliers, ne facilite pas d’attirer des candidats ». Le cabinet de recrutement prévoit de recruter près d’une trentaine de professionnels de la santé d’ici la fin de l’année, notamment grâce aux nombreux contacts du secteur.

 

Actrice engagée des ressources humaines médicales en région bourguignonne

En plus de participer à la bonne continuité des soins dans les établissements de santé en leur proposant des solutions de remplacement de salariés au pied levé, la directrice Vitalis Médical s’investit associativement pour l’emploi dans sa région. Elle propose des entretiens conseils et un accompagnement des populations vulnérables dans leurs projets professionnels.

Tchat
On vous rappelle
Demande d'informations
Demandez notre plaquette