Témoignage Céline de Oliveira Marinho - aquila RH Marne-La-Vallée - Alphyr

Céline de Oliveira Marinho
Franchisée aquila RH Marne-la-Vallée

Retrouvez le témoignage de Céline de Oliveira, franchisée aquila RH Marne-la-Vallée, sur le site des « Echos de la Franchise » en cliquant sur ce lien

http://www.lesechosdelafranchise.com/franchise-aquila-rh/c-de-oliveira-marinho-aquila-rh-la-franchise-m-apporte-une-solution-globale-qui-me-fait-gagner-du-temps-44679.php?page=1

Forte d’un parcours professionnel entièrement dédié à l’intérim, Céline de Oliveira Marinho a 37 ans lorsqu’elle franchit le pas de la création d’entreprise, et ouvre en octobre 2014 son agence de recrutement et de travail temporaire aquila RH en centre-ville de Torcy (77).

Construction du projet

Qu'est-ce qui vous a motivée à devenir créatrice d’entreprise ?

Dès l’obtention de mon BTS « communication et action co », j’ai eu envie de m’insérer dans le monde actif. Grâce aux offres proposées par des agences de travail temporaire, durant cinq ans, j’ai successivement occupé les fonctions de télévendeuse, assistante commerciale sédentaire, puis commerciale itinérante. Afin d’être plus souvent avec mes proches, j’ai souhaité me recentrer, et mener un vrai projet professionnel. J’aimais le monde de l’intérim, qui permet d’aider les gens à trouver du travail. La société Randstad ouvrait une agence à Marne-la-Vallée (77), et j’ai été recrutée en qualité de consultante de cette unité et évolué jusqu’au poste de responsable, avant la fusion entre Randstad et Vedior. En octobre 2010, le poste de responsable de district m’a été confié, avec dix agences sous ma responsabilité. En décembre 2012, malgré d’excellents résultats, j’ai été concernée par un plan social. Je ne voulais pas accepter un poste de substitution, et je me suis alors demandée ce que j’allais faire de ma vie. J’ai appris qu’Alexandre Pham recrutait pour l’enseigne aquila RH, nous en avons parlé, et l’idée m’a séduite. Cependant, j’hésitais. Alexandre, convaincu de ma future réussite, me disait : « Si tu ne te lances pas, tu ne sauras jamais ». Fin 2014, je signais le contrat de franchise.

Pourquoi avoir créé en franchise ?

Spécialiste de l’intérim depuis 12 ans, je concevais difficilement d’avoir à reverser au franchiseur une partie du fruit de mon travail. Mais j’en ai rapidement perçu la contrepartie, car toutes les solutions-métiers m’ont été apportées sur un plateau : accompagnement à la création d’entreprise, logiciel informatique, services juridique et comptable compétents sur lesquels se reposer, site Internet pour le dépôt des offres d’emploi, actions de communication, etc.

Choix de l’enseigne

Qu'est-ce qui vous a séduite chez le franchiseur ?

Au fil des années, Alexandre Pham, que j’avais côtoyé lorsqu’il était directeur chez Randstad, n’avait pas changé. Très intelligent et d’une grande compétence, il demeurait humble, et manifestait une grande empathie dans son contact, doublée de simplicité et de franchise dans des échanges qu’il souhaitait transparents. Mon sentiment de confiance s’est renforcé après ma rencontre avec deux autres membres de l’équipe dirigeante, Rémy Sultan et Arnaud Weckonski.

Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

Forte de douze ans d’expérience opérationnelle et managériale sur le secteur de Marne-la-Vallée (77), j’avais vécu une première création d’agence de recrutement ou travail temporaire. Mon esprit orienté business me conduisait à entreprendre pour gagner en autonomie personnelle et financière.

Quotidien du franchisé

En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?

A priori, je ne percevais pas ce que j’apprendrais de plus, que je ne sache déjà sur l’intérim, lors de la formation d’intégration obligatoire de trois semaines. Cependant, au-delà des rappels sur les aspects juridiques, très importants et évolutifs dans notre métier, et de l’apprentissage du logiciel d’exploitation aquila RH, j’ai essentiellement compris et intégré les orientations stratégiques du groupe, et l’image que l’enseigne souhaite véhiculer en matière de recrutement et de travail temporaire. Le groupe pédagogique limité à quatre franchisés a favorisé de nombreux échanges, et s’est ensuite mué en une équipe très soudée !

Régulièrement, ma collaboratrice (une ancienne responsable d’agence d’intérim) et moi-même sommes conviées à participer à des formations spécifiques à notre métier, et toutes nos questions trouvent leur réponse au quotidien auprès d’interlocuteurs spécialisés, présents au siège aquila RH. Un animateur dédié nous accompagne également, de manière personnalisée, et une convention annuelle favorise la cohésion interne.

Nous bénéficions d’un logiciel performant, préalablement testé par le franchiseur, qui permet notamment d’établir une clôture comptable mensuelle, afin d’être au plus près des résultats de notre activité. La franchise m’apporte une solution globale qui me fait gagner du temps.

Quels sont les bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisée ?

Je perçois beaucoup plus de bénéfices que de contraintes dans mon quotidien. Autonome dans mon organisation, je concilie facilement ma vie professionnelle avec ma vie personnelle, et je me sens reconnue et soutenue par mon mari et mes enfants. Afin d’assurer une qualité de service optimale pour les clients et pour les intérimaires, je fais volontairement suivre sur mon téléphone portable les appels professionnels, en dehors des heures d’ouverture de mon agence, spécialisée en industrie, Logistique, BTP, mes domaines de prédilection. En revanche, il est très rare que j’utilise mon ordinateur durant le week-end. Les petites angoisses du démarrage ont fait place à une grande satisfaction, au vu des bons résultats de ce premier trimestre d’activité. Je ne me contente pas de ce beau lancement, et j’envisage d’ores et déjà une prochaine ouverture d’agence aquila RH.

Tchat
On vous rappelle
Demande d'informations
Demandez notre plaquette